mercredi 19 mars 2014

L'appui à la souveraineté, évolution et appuis

Bonjour,

Voici le lien au texte publié dans La Presse aujourd'hui concernant l'appui à la souveraineté où je conclus que bien qu'il ait augmenté de cinq points depuis l'élection du Parti Québécois en septembre 2012, l'appui demeure en deçà de ce qu'il était avant les deux référendums de 1980 et de 1995. Différence majeure toutefois, l'appui ne se différencie pas en fonction de l'âge, ce qui était le cas en 1980 et 1995.

http://www.lapresse.ca/debats/votre-opinion/201403/18/01-4749041-les-jeunes-decrochent-de-la-souverainete.php

Pour illustrer ce texte:

L'évolution de l'appui depuis 2008 et depuis l'élection de 2012. Ce premier graphique illustre l'évolution de l'appui depuis 2008, soit le moment où les sondeurs ont cessé d'inclure la mention d'une association avec le reste du Canada dans le libellé de la question.  On voit que l'appui est demeuré longtemps à 40% pour descendre aux alentours de 35% à l'automne 2012 puis remonter par la suite.


Le deuxième graphique montre l'évolution depuis l'élection de 2012. On voit clairement qu'il y a eu une légère remontée depuis cette élection.


Le graphique suivant montre la relation entre l'appui à la souveraineté et les groupes d'âge dans 4 sondages effectués depuis 1979. Pour 2013, j'ai utilisé le sondage CROP de septembre, le seul que j'avais en mains à ce moment-là. La situation est peu susceptible d'avoir changé. On voit que l'appui à la souveraineté, très fortement lié aux groupes d'âge en 1979 et en 1995, ne l'est plus vraiment.

Quant à la scolarité, elle a joué au total en 1979. Dès 1995, l'effet net semblait avoir disparu. Toutefois, si regarde l'effet de la scolarité pour chaque groupe d'âge, on constate que, chez les 55 ans et plus, ceux qui ont une scolarité universitaire sont plus favorables à la souveraineté que les autres 55 ans et plus.


En conclusion, il y a un effet générationnel dans l'appui à la souveraineté. Toutefois, d'autres recherches que j'ai faites ont montré que, pendant la campagne référendaire de 1995, ce sont seulement les moins de 55 ans qui avaient changé d'avis pendant la campagne. Donc, ceux qui sont moins souverainistes en ce moment sont aussi les plus susceptibles de bouger pendant une campagne.

Enfin, pour ce qui est de l'évolution de l'intention de vote de 1976 à 2008, vous pouvez vous référer à l'article suivant de Yale et Durand: What did Quebeckers Want? Evolution of support for sovereignty 1976-2008 et aux archives des sondages sur la souveraineté comprenant l'information sur tous les sondages que nous avons repérés : Archives des sondages sur l'appui à la souveraineté

Au plaisir

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire